Toronto 5 Construction risquée

 Oui même en Ontario, les membranes autocollantes sont très à la mode ici c’est la Blue Skin. Cette membrane est magique. Surtout lorsqu’elle est utilisée au bon endroit. Quelles sont ses propriétés : pare-air et pare-vapeur donc très efficace comme matériau.

Lorsque ce matériau est placé à l’extérieur sous le parement, il faut s’imaginer le reste de la composition du mur en espérant que l’environnement intérieur de l’immeuble ne nécessite pas un taux d’humidité trop élevé. Mais oui, si l’enveloppe n’est pas étanche du côté intérieur l’air chaud et humide risque de s’exfiltrer et de condenser sur les matériaux froids extérieurs. C’est le jeu du risque de l’architecte. Je ne sais pas la vraie composition de cet immeuble mais ouf!!! On verra plus tard.

 

Mario V. Petrone, architecte et architecte paysagiste

Mots-clefs :, ,

Ce billet a été posté par dpetrone le Vendredi, mai 27th, 2011 à 10 h 32 min. Il est archivé sous Architecture, Construction, Enveloppe du bâtiment, Expertise. Vous pouvez suivre les réponses à ce billet sur le fil RSS 2.0 RSS. Vous pouvez commenter, ou utiliser un rétrolien à partir de votre propre site.

Répondre